Expositions

Clervaux - cité de l'image a.s.b.l. a pour mission l'organisation d'expositions qui se concentrent sur le médium photographique.

- les expositions sont de caractère temporaire
- elles se présentent sous forme d'installations à ciel ouvert dans l'espace public : OUTDOOR
- ou bien sous forme traditionnelle - à toit couvert : INDOOR.


    Lire la suite

    Des installations photographiques à ciel ouvert

    Des installations photographiques en plein air sont répartis à travers toute la localité de Clervaux et accueillent des images à grands formats.

    Normalement l'art se réjouit d'un cadre caractéristique et précis, réservé à son accueil. Avec les installations à ciel ouvert, ce cadre a changé, s'est déplacé, décalé. Un nouveau paradigme entre en jeu: l'espace public. Est-ce qu'il suffit de déplacer l'art de l'intérieur vers l'extérieur?

    Techniquement tout est possible, mais conceptuellement tout n'est pas justifiable. Les expériences ont démontré que tout art n'est pas conçu pour être exposé dans l'espace public. Ce dernier accueille tout le monde sans distinction, le musée seulement des visiteurs. La différence est dans la confrontation du public avec l'art : tandis qu'elle est volontaire au musée, elle est imposée en plein centre ville.

    L'exposition de photographies dans l'espace public est efficace si les œuvres sont contemplées et discutées. Autrement les efforts se résument à un résultat décoratif. Ainsi l'art doit répondre à la spécificité du lieu. La relation au lieu peut être de nature purement formelle ou bien conceptuelle. Elle rend l'endroit d'exposition unique et justifie le concept de l'art dans l'espace public.

    À Clervaux, une relation par rapport au lieu est assurée par le contexte de la "cité de l'image". Les photographies interrogent les possibilités expressives du médium et permettent un regard sur l'espace urbain, le milieu rural, sur la population locale ou bien sur la production photographique contemporaine.


    À Clervaux on compte actuellement huit sites d'exposition distincts. Par exemple:

    L'ECHAPPEE BELLE: La place du marché accueille une deuxième installation photographique qui se situe au pied du rocher qui sert de fondations au Château. Une association d'idées surgit: s'agirait-il d'images envolées, échappées de l'exposition « The Family of Man » abritée au Château qui domine le site?

    Ce fut le premier site créé de cette sorte à Clervaux. Il est réservé aux photographes professionnels. Son concept a été expliqué comme suit par le bureau d'architecture chargé de sa réalisation :

    « Et si la photographie sortait en ville, glissait le long du rocher ? La paroi de schiste devient support et met en scène des photographies qui se noient dans la végétation accrochée à la roche. Se créent alors des apparitions étranges, des images inattendues,... »
    Olivier BAERT / Gaëlle PINIER, map [paysagistes] 2004

    LES ARCADES I : Dans la Grand-Rue, un mur borde la rue commerciale de Clervaux. Il est percé par huit niches en forme d'arc en plein cintre. Chaque espace accueille une œuvre. Les images exposées sont éclairées pendant la nuit. L'endroit s'affirme par son caractère homogène; les niches pénètrent le mur à intervalles réguliers et rythmés. Les photographies exposées creusent l'opacité de la pierre et transforment les simples niches en fenêtres virtuelles.


    LES ARCADES II : Un espace d'exposition dans la montée de l'église fonctionne comme un pendant du mur de la Grand-Rue. Le site se présente avec cinq niches en forme d'arc en plein cintre, les intervalles sont réguliers, le rythme est pourtant corrompu par les dimensions variables des niches. Tandis que la Grand-rue s'apprête à exposer une œuvre sérielle, l'installation à proximité de l'église se montre plus flexible et hétérogène, choisissant de ne montrer chaque fois qu'un extrait d'un travail de photographe.


    LE JARDIN DE LÉLISE : se situe derrière l'église, au croisement de la rue Ley et de la montée de l'église. Cet endroit explique aussi le nom du site d'exposition "Lélise". Une paroi rocheuse montre huit photographies. Le jardin a été aménagé en avril 2013.


    LES JARDINS DU BRA'HAUS I & II : L'ancienne Brasserie dans la montée du Château côtoie deux jolis espaces jardiniers. Les surfaces font partie des sites d'exposition en plein air et montrent un certain nombre d'images. Un des deux jardins abrite un ascenseur contemporain construit en pierre et en verre qui relie la place du marché au niveau du Château. Des parois également en verre servent de support aux photographies et attirent le regard du spectateur.


    LE JARDIN DU PARC : Le site en question se trouve dans la rue du Parc et montre les travaux photographiques d'élèves et d'adolescents issus de la région. 


    Tous les sites sont limités par leur extension et n'exposent qu'un nombre restreint d'images. L'ensemble des photographies réussit pour autant de poser son empreinte à la ville et de visualiser parfaitement l'idée de la "cité de l'image".

    Les sites d'exposition à ciel ouvert se sont développés à partir de l'an 2000 dans le cadre de l'initiative Jardins... à suivre grâce au soutien du programme INTERREG III A WLL et en collaboration avec les parcs naturels de Wallonie, de Lorraine et du Luxembourg.

    Depuis septembre 2008 les sites sont gérés par Clervaux - cité de l'image a.s.b.l. Un échange d'images se fait dans un rythme annuel. De nouveaux sites sont en planification.